sep
26
2017

Bukavu: protestant contre l'insécurité, un adolescent trouve la mort à Panzi

Un adolescent a été tué par balle lundi dans une manifestation des jeunes qui protestaient contre l'insécurité dans un quartier populaire de Bukavu.

Lors de cette manifestation, un élève de 14 ans, scolarisé en deuxième année secondaire d'une école des environs, a été victime lors cette vive tension. Son corps a été transporté par des manifestants déterminés à se rendre à la mairie de la ville malgré le cordon de sécurité de la police.

Aucune autorité provinciale n’a déclarée ni condamner ce qui s'est passé à panzi,comme si cela est un non évenement.

Tôt le matin, les habitants du quartier de Panzi ont barricadé les routes, brûlé des pneus près de la paroisse catholique de Chahi et de l’hôpital général,scandant des chasons pour dénoncer l'insécurité devenue chronique dans cette partie de la ville de Bukavu. Les manifestants toujours en colère,ont aussi saccagé le bureau du quartier et le commissariat de police de Panzi avant d'y mettre le feu.

Depuis une semaine, les habitants ont déploré des cas de vols à main armée par des inconnus provoquant leur colère face à "l'inaction des autorités.

La police a tenté de disperser la foule en tirant d'abord des gaz lacrymogènes. N'arrivant pas à maitriser les manifestants, "les policiers ont tiré à balles réelles, particulièrement à la paroisse" où l’adolescent a été tué.

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 
Durée: 
00:01:00

Partager