mai
07
2015

RDC : Les journalistes exigent la libération de leurs confrères arrêtés

Les premières journées déontologiques de la presse congolaise se sont clôturées mercredi à Kinshasa. Plusieurs recommandations ont sanctionné ces travaux qui ont réuni pendant trois jours, professionnels des médias, représentants du pouvoir public et acteurs de la société civile. Parmi les recommandations, les participants aux assises de Kinshasa ont exigé la libération de tous les journalistes arrêtés ainsi que la réouverture des médias fermés. Ils ont également plaidé pour qu’aucun chevalier de la plume ne soit arrêté pendant toute la période électorale. Sévérin BAMANI, journaliste et rapporteur de ces travaux revient sur les principales recommandations de ces assises. Ses propos ont été recueillis par notre correspondant à Kinshasa, Jean Pierre KAYEMBE.

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 
Durée: 
00:01:18

Partager