aoû
06
2015

Pierre Claver Mbonimpa, autorisé à aller se faire soigner à l’étranger

Après la demande des Etats Unis d'Amérique et de l'Union Européenne , le procureur général de la République du Burundi accorde enfin à Pierre Claver Mbonimpa , président de l'APRODH( association pour la protection des droits de l'homme et des détenus) , une autorisation pour se rendre à l'étranger. Ceci dans le but de se faire soigner après une attaque meurtrière à son encontre, le soir de ce lundi, le 3 Juillet 2015.
Pierre Claver Mbonimpa était interdit de quitter Bujumbura depuis sa libération provisoire du 29 Septembre 2014. Il avait été accusé de porter atteinte à la sûreté de l’Etat.

Langues: 
Genre journalistique: 

Partager