mar
24
2016

Le VUP présente des litiges affectant les bénéficiaires

VUP (Vision 2020 Umurenge Program), est un programme gouvernemental qui consiste à procurer du travail à un grand nombre de la population rwandaise, surtout les vulnérables.
Ce programme présente de multiples embarras selon un rapport sorti par la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture). Un rapport réalisé après une étude dans les provinces de l’Est et du Sud du Rwanda, visant la vérification de l’impact de ce programme sur la femme de la campagne.
En général, ce rapport indique que le programme gouvernemental VUP a tiré la femme de son silence forcé, et l’a poussée à participer dans des programmes et travaux visant son développement.

Bien que ce programme ait apporté un grand changement dans la vie de la femme ou de toute la population pauvre en général, il présente des litiges néfastes aux bénéficiaires.
Un salaire qui ne vient pas à temps et la non-participation de la femme dans la prise de décision dans les dépenses de son salaire; tels sont les grands points affectant les bénéficiaires de ce programme.
Justin Gatsinzi, le Directeur de la branche de la gestion des pauvres dans le conseil du développement de l’administration locale (LODA), fait savoir que ces litiges sont liés à la négligence de certaines autorités.

« On ne donnerait aucun autre nom à ces conséquences. C’est le fruit de la négligence de ces autorités qui ne savent pas offrir un bon service dans le contrôle des travailleurs. Mais ceci est en cours de traitement. Faire progresser une personne veut dire lui rendre son droit à temps », dit-il.
Ce rapport de la FAO montre aussi que l’homme progresse plus que la femme du fait que le travail qui leur est donné s’effectue à une grande distance facile pour un homme mais presque impossible pour la femme vue ses autres fonctions domestiques à son devoir.

Ce rapport est le résultat des recherches effectuées dans les districts de Gisagara, Muhanga, Kayonza et Ruhango.
Depuis la mise en œuvre du VUP en 2008, de 70 milles à 100 mille personnes reçoivent du travail et ce programme dépense entre 10 et 15 millions de Francs Rwandais du budget annuel de l’Etat, tandis que la FAO a donné un sponsor de plus de 300 mille dollars américains depuis 2014.

Adeline Umutoni, Isango Star

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 

Partager