sep
28
2015

Grands Lacs : Une formation en journalisme d’investigation débute à Kigali

En collaboration avec le Haut Conseil des Médias du Rwanda (Media High Council, MHC), l’Institut Panos Grands Lacs (IPGL) organise une formation sur le journalisme d’investigation dans la capitale rwandaise, Kigali.

Du 28 septembre au 05 octobre 2015, 16 journalistes du Burundi, de la République Démocratique du Congo (RDC) et du Rwanda se réunissent à l’hôtel Nobleza, dans le district de Kicukiro, afin d’approfondir leur connaissance sur les techniques d'investigation mais aussi de réaliser les premières enquêtes d'une longue série se prolongeant en 2016 et 2017. Deux coaches encadrent cette session. Il s’agit de Stéphanie Braquehais et Christpher Kayumba.

Lors du lancement de cette formation, le Directeur Général de l’Institut Panos Grands Lacs, M. Cyprien Ndikumana a indiqué que l’objectif de l’atelier est de partager avec les journalistes les techniques d’investigation, les défis et leurs contours. Il a précisé qu’on va favoriser le travail en équipe pour la protection des journalistes. On va encore renforcer le professionnalisme mais aussi la responsabilité des journalistes pour la promotion de la bonne gouvernance dans les pays de Grands Lacs.
Il a expliqué que le journalisme d’investigation est très important dans le processus démocratique. « C’est grâce au journalisme d’investigation que l’on a commencé à parler du quatrième pouvoir des médias », a-t-il dit avant d’indiquer que ce genre de journalisme n’est pas fréquent dans les pays de la région des grands lacs. Les médias font face au aux difficultés d’ordre économique, matériel, politique et juridique, estime-t-il.

Le Secrétaire Exécutif du MHC, M. Peacemaker Mbungiramihigo, invité d’honneur, qui a procédé à l’ouverture officielle de cette formation, a déclaré que les médias ne peuvent pas accomplir leur noble mission sans être professionnels. Le MHC, explique-t-il, est une institution qui fait le plaidoyer pour le renforcement des capacités des médias au Rwanda. « Nous sommes très heureux de contribuer dans ce partenariat entre l’Institut Panos Grands Lac et Media High Council pour le renforcement des capacités des journalistes», s’est-il félicité. Il a rappelé que les journalistes des pays en voie de développement sont confrontés à différentes difficultés liées à l’accès à l’information. Toutefois, ajoute-t-il, le Rwanda a fait un grand pas dans la reforme des médias, car une loi régissant le système d’accès à l’information est déjà en vigueur.

Cette formation est organisée, pour la deuxième fois, dans le cadre du projet IGL3. La première session a eu lieu à Bukavu, en RDC, du 12 au 19 septembre 2015. Le projet IGL3 est mis en exécution, sous le financement de la Direction du Développement et de la Coopération Suisse, DDC.

Ecoutons Cyprien NDIKUMANA, le DG de l’IPGL

Langues: 
Genre journalistique: 

Partager