jui
13
2015

Plus de 170 assaillants de Kayanza ont été appréhendés

Vers la fin de la semaine du 6 au 12 Juillet 2015, un groupe armé s'est affronté avec l'armée burundaise en Province de Kayanza , tout près de la frontière entre le Rwanda et le Burundi. Dans une conférence de presse ténue ce lundi dans la commune Bukinanyana de la province de Cibitoke, le porte parole de l'armée Burundaise, Colonel Gaspard Baratuza fait savoir que du coté des combattants, 31 ont été tués et qu'un militaire a été blessé du coté de l'armée nationale. Mais aussi beaucoup d'armes à feu ont été saisies, a-t-il ajouté. L'armée se réserve le droit d'évoquer la provenance ou le nom du groupe des attaquants. Par contre, ces combattants eux-mêmes disent être des burundais provenant de la forêt naturelle de Nyungwe au Rwanda d'où ils recevaient des entrainements militaires. Ils disent aussi qu'ils sont dirigés par le Général Godefroid Niyombare, qui a tenté de renverser le pouvoir du Président Pierre Nkurunziza en mai dernier. "Par ailleurs, nous ne l'avons jamais rencontré", poursuivent-ils.
Après ces attaques, le Gouverneur de la Province de Kayanza, Canisius Ndayimanisha a tout de suite accusé le Rwanda d’être le pays de provenance de ce groupe armé. Et le Gouvernement du Rwanda qui est catégorique à sa réplique; " le Burundi essaie de sourcer ses propres problèmes ailleurs".
Adeline Umutoni, Isango Star

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 

Partager