oct
03
2015

Uvira, les usagers de la route nationale N°5 doivent respecter l’ambulance

ambulance.jpg

ambulance

« La population d’Uvira en général, et les usagers de la route nationale N°5 en particulier, doivent laisser libre passage aux ambulances ». L’appel est du Médecin Directeur à l’intérim de l’hôpital général de référence d’Uvira, dans un entretient avec notre rédaction ce mardi 29/9/2015 à son bureau. Selon le Docteur Martin KALIBUZE, la pratique de barrer la route aux ambulances commence déjà à prendre de l’ampleur à Uvira. Situation qui ne facilite pas la tâche à ces engins de service d’urgence.
De leur coté, les chauffeurs et motards qui utilisent quotidiennement cette route, reconnaissent le problème, mais la petitesse de la route serait à la base de cette situation, même s’ils sont conscients que c’est une infraction de leur part de mettre en danger la vie d’un malade transporté en ambulance.
Lucien KANANA
Radio le Messager du Peuple

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 

Partager