juin
20
2015

C’est la crise qui m’amène à ces décharges

Marc.jpg

Pacifique Cubahiro

Depuis la crise politique, beaucoup de familles de Bujumbura vivent dans la précarité. Plus de petits commerces, plus de petits métiers qui faisaient jadis vivre plusieurs familles des quartiers pauvres de Bujumbura. Cet homme que nous surnommons Marc (pour raisons d’anonymat), dit qu’il était aide- maçon avant cette crise, et aujourd’hui pour vivre, il doit fouiller chaque jour pour avoir à manger. Nous l’avons retrouvé au lieu de décharge des ordures près de l’hôpital Roi Khaled, en commune Gihosha au Nord de Bujumbura.
Suivez Marc au micro de Pacifique Cubahiro pour Infos Grands Lacs.

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 

Partager