juin
19
2015

Les violentes manifestations ont fait plus de 70 morts selon l'APRODH.

victimes_des_manif.jpg

Victimes des manifestations au Burundi

C’est le bilan sombre dressé par l’ONG locale de défense de droits de l’homme APRODH.
Plus de 70 morts, plus de 500 blessés et plus de 1000 arrestations avec parfois de torture. L’APRODH est la 1ère à avoir donné ce rapport et indique que les forces de l’ordre ont utilisés des moyens disproportionnels pour réprimer les manifestations contre le 3ème mandat du président Burundais Pierre Nkurunziza.
La police fustige ce rapport et parle, elle, d’une vingtaine de morts. Elle indique que ces rapports ne devraient pas être faits par ces mêmes organisations qui ont appelé aux manifestations populaires.
L’APRODH tient en fin à rassurer quant à l’authenticité des informations qu’elle a produites.

Reportage signé Adeline Umutoni en Francais.

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 
Durée: 
00:02:34

Partager