mar
03
2016

Un décret pour la gestion des sachets

Dans différentes localités de la ville de Bujumbura, des tas des immondices sont visibles ; autour des marches, sur les rues et dans d’autres lieux transformés en dépotoirs de fait. Parmi ces déchets figurent des éléments non biodégradables tels que les sachets. Ces derniers rendent le sol imperméable pour des années. A l’instar du Rwanda, qui a réussi à interdire la production et la commercialisation des sachets sur son territoire, le Burundi compte faire de même.

D’après le Directeur Général des ressources en eau et assainissement au sein du Ministère de l’environnement, Ir Emmanuel NDORIMANA, il y a un décret en cours de finalisation à cet effet. Il précise que, aussi, un code d’assainissement est en cours d’élaboration et qu’il contiendra des chapitres spécifiques pour la gestion des sachets au Burundi.

Ecoutez le DG Emmanuel NDORIMANA.

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 

Partager