juin
28
2015

Les manifestations pour la libération du Gén. Karake suspendues

Les manifestations organisées pour exiger la libération du Lt-Gén. Karenzi Karake ont été suspendues par les services de sécurité et par le Maire de la Ville de Kigali, M. Fidèle Ndayisaba.

On voyait une foule de manifestants en cette matinée dominicale devant les enceintes de l’ambassade de Grande Bretagne à Kigali dans le quartier de Kacyiru. Ces manifestants s’étaient engagés à faire le sitting devant cette ambassade jusqu’à ce que le général de l’armée rwandaise arrêté à Londres atterrisse à Kigali.

Cependant prenant la parole devant les manifestants, le Maire de la Ville de Kigali, Fidèle Ndayisaba, a montré que pour plus de sécurité des manifestants, la Police Nationale a dû fermer des chaussées, ce qui a paralysé les activités économiques dont les services à la clientèle de l’Hôtel Méridien Voisin, et autres offices dans le parage.

A l’annonce de la décision du Maire Ndayisaba, les manifestants n’ont pas manifesté des sentiments d’approbation de la nouvelle mesure. Il a néanmoins dit que ces manifestations pourront changer de forme dont un débat nourri sur les ondes de radio et autres média.

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 

Partager