fév
26
2016

FIFA : Infantino en tête devant Salman à l'issue du 1er tour

Après neuf mois de scandales, la Fédération internationale de football (Fifa) va élire son nouveau président, ce 26 février 2016 à Zurich, en Suisse,le numéro deux de l'UEFA a recueilli 88 voix contre 85 pour le président de la Confédération asiatique, vendredi 26 février à Zurich.

L'Italien Gianni Infantino est arrivé en tête du 1er tour de l'élection présidentielle de la FIFA avec 88 voix, devant le Cheikh Salman, président de la Confédératiion asiatique, 85 voix, ce qui conduit à un 2e tour avec les quatre candidats.

Le prince jordanien Ali a obtenu 27 voix, tandis que le Français Jérôme Champagne a récolté 7 bulletins. Il fallait 138 voix pour être élu au 1er tour. Il en faudra 104 pour être élu au 2e, puisque 207 fédérations sur les 209 sont autorisées à voter.
Il s’agit d’une Commission électorale créée quelques mois avant chaque élection présidentielle (ad hoc), soit tous les quatre ans en théorie. Cette commission est composée par plusieurs membres de la Fifa, dont le président de la Commission de discipline (le tribunal de la Fifa), le président de la Commission de recours (la chambre d’appel de la Fifa) et le président de la Commission d’Audit et de Conformité.
Les fédérations affiliées sont appelés à tour de rôle, par ordre alphabétique, pour voter à bulletin secret, au moyen de bulletins papiers. Les candidats à la présidence Ali et Champagne avaient réclamé des isoloirs transparents et des observateurs indépendants, demandes rejetées par le Tribunal arbitral du Sport (le TAS, instance juridique suprême dans le domaine sportif). Ils voulaient ainsi éviter que des candidats prennent en photo leur bulletin afin de rassurer d’éventuels corrupteurs.

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 
Durée: 
00:00:45

Partager